Vendredi 25 septembre 2009

   Nous relions Paris via Séoul comme à l'aller mais le voyage est long et monotone après ce que nous avons vécu. Rendez-vous au début du printemps pour partager nos souvenirs dans la campagne française !

   Onon, après quelques jours de repos, partira chez son oncle à la campagne pour l'aider dans ses activités pastorales (pour lesquelles ils entretiennent des relations avec la Bretagne). Puis, elle reprendra ses activités de traductrice notamment. Si tu viens en France, nous serons ravis de te revoir. Et qui sait si je ne retournerai pas au Pays du Vent ? Je pense déjà m'en approcher à l'automne prochain ...

   Tuya va retrouver ses enfants et son mari pour la première fois depuis juin. D'ici un mois, elle recommencera à travailler dans son restaurant pendant la saison hivernale.

   Enfin, Nergui, Erka et Baska vont peut-être repartir pour un nouveau et dernier circuit de la saison. Dans la matinée où ils nous ont quittés à l'aéroport, Baska a vendu son UAZ qui a connu quelques déboires sur nos trois semaines.

   Un grand MERCI à vous 5, à Nelly, Pascale et Antoine. Sans vous tous et les destins croisés en chemin, ce voyage n'aurait sûrement pas été aussi magnifique !

   Je terminerai juste par la phrase de Marc Alaux, un archéologue tombé comme moi (mais bien avant) sous le charme de la Mongolie :

"Il subsiste de ces jours, hormis des feuillets noircis de phrases pittoresques, des souvenirs miraculeux qui donnent de l'éclat à mon existence, si servile autrement"

Marc Alaux; Sous les Yourtes de Mongolie